Le Kâma-Sûtra, quelques mots

Jeanbafourre

kamasutra

Crédit photo : Jean-Jacques Venturini – Peinture érotique Kamasutre 2 en vente sur Piment Rose

Le Kamasutra en quelques mots...

La femme est une « shakti », d’essence divine ; l’homme l’honore et la courtise selon des critères bien établis.

Ce livre a été écrit pour une classe sociale élevée et la sexualité est considérée comme un art avec de la poésie, de l’élégance, de la joie de vivre, pour évoluer vers un état de grâce intérieure avec perception de la « Kundalini » (qui est l’énergie serpentant le long de la colonne, en traversant tous les « chakras »).
Ce livre est fait de plusieurs fascicules, nous n’en connaissons souvent que celui des postures érotiques.

L’union sexuelle peut permettre la fusion mystique, l’implosion ou « samarasa », au lieu de l’éjaculation qui est une explosion. Donc il ne s’agit pas du tout d’un traité sur le « cul », mais de sexualité sacrée. L’homme et la femme sont complémentaires et se respectent.
La vulve, le yoni est le symbole de l’énergie cosmique ; le phallus, le lingam, la source de vie et d’intellect
Attention, tout n’est pas lent comme dans certaines pratiques ; l’acte sexuel peut être « violent » quand la passion s’en mêle.
Pas de tabou, parfois plusieurs partenaires.
Des temples indiens sont dédiés au « lingam » ou au « yoni ».
Des positions érotiques, parfois crues mais toujours poétiques ou gracieuses, honorent cette sexualité sacrée et servent d’éducation aux nouvelles générations.
Le plaisir féminin est une nécessité et pour atteindre le nirvâna à deux.
Le kama sûtra parle de deux voies :
·         Celle dite de la main droite, qui passe par la sexualité passion ou non, tout désir sans tabou ;
·         Et celle de la main gauche, qui passe par la méditation, le yoga sans rapport sexuel, la maîtrise de la respiration.
Dans les deux voies, il faut avoir l’âme d’un héros, le cœur ouvert, toute dualité nettoyée pour pouvoir évoluer vers l’éveil ou cet état extatique.

Voici les grandes lignes de ce livre.
Si la sexualité sacrée vous interroge, différents courants en parlent : hindouisme, soufisme, les bâuls, etc.

Crédit photo : Jean-Jacques Venturini – Peinture érotique Kamasutre 2 en vente sur Piment Rose

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*