Pourquoi certaines femmes n’ont pas d’orgasme vaginal ?

Jeanbafourre

ther

© Crédit photo

Pourquoi certaines femmes n’ont pas d’orgasme à la pénétration ?

Les Orgasmes vaginaux sont différents des Orgasmes clitoridiens.

On a tendance à dire que tout le plaisir viendrait du clitoris ; c’est vrai qu’il participe au plaisir puisque le clitoris et le point G sont liés ( travaux du Dr Odile Buisson) mais pas seulement ( voir article sur le plaisir n’est pas seulement lié au clitoris ).

Le vagin est très peu stimulé par la femme contrairement à son clitoris. Le vagin est comme une belle aux bois dormant, avec le temps et les stimulations, les sensations vaginales vont s’intensifier. Il est bon que le pénis puisse toucher différentes zones, en changeant d’angle de pénétration.

La femme s’attend à jouir de la même façon, qu’avec le clitoris. 

Les Orgasmes vaginaux sont moins électriques ; ils évoluent en vagues, comme si on surfait sur le plaisir. Certains disent que ce n’est que de la jouissance, parce qu’il n’y a pas de spasmes ; bien sûr, qu’il y a des spasmes mais on les sent plus quand ils sont dans les premiers cm du vagin, les spasmes au fond, seules les femmes qui expérimentent ou qui ont une grande sensibilité.

Au début, ce sont des vaguelettes, puis de belles vagues.

Comment le reconnaître :

On « décroche » quelques secondes, baisse de la vigilance. 
Notre cœur s’accélère, la respiration aussi et peut se suspendre
Vocalisations (soupirs, râles, etc.) mais ce n’est pas obligatoire ( 25% des femmes font peu de bruit).
Nos pieds et mains sont crispés, comme le visage.
Rougeur de la peau surtout le haut du torse.

L’orgasme du col donc vaginal aussi est très différent ( article sur l’orgasme du col ou dit profond).
Il ne passe pas inaperçu, c’est le meilleur.
Il semblerait que seules 2% des femmes le connaissent
Il y a une montée, on le sent venir comme pour l’orgasme clitoridien mais est implosion, il fait vibrer tout le corps.

Toute leur vie, les femmes peuvent apprendre à se connaître, nos envies évoluent, ce qu’on aimait à 20 ans, n’est plus valable à 40 ou 70.
Pourquoi ne pas stimuler, le vagin seule avec un gode incurvé pour stimuler le point G (voir article point G et femme fontaine).

La sexualité reste à découvrir.

Et vous aussi, messieurs, puisque pour la plupart vous ne connaissez qu’un ou 2 Orgasmes
Vous n’avez pas envie de vous connaître ? ( article : les 5 orgasmes de l’homme)

1 Comment

  1. Pingback: Une sexualité saine – Institut-HS

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*